Physiothérapie

Physiothérapie

La physiothérapie est une profession paramédicale basée sur des raisonnements cliniques et spécialisés dans la prise en charge des conditions neuro-musculosquelettiques. Elle intervient dans les sphères suivantes :

  • La prévention;
  • La promotion de la santé;
  • L’évaluation, le diagnostic et le traitement;
  • La réadaptation des déficiences;
  • Les incapacités qui touchent le système neurologique, le système musculo-squelettique et le système cardiorespiratoire.

L'objectif de la physiothérapie

Aider à maximiser les capacités physiques selon le profil de chaque patient. L’ensemble de ses techniques sont axées sur l’auto-responsabilisation du client afin de lui permettre d’acquérir les capacités physiques requises pour qu’il se réintègre bien aux activités de la vie de tous les jours, que ce soit dans le travail ou les loisirs de toutes sortes.

Au Groupe effiScience, les physiothérapeutes travaillent en étroite collaboration avec les autres professionnels de la santé œuvrant dans les domaines tels que l’ergothérapie, la nutrition, la massothérapie, la kinésiologie, la psychologie et la neuropsychologie, afin de vous remettre en action rapidement. D’ailleurs, les services de kinésiologie sont offerts gratuitement suite aux traitements du physiothérapeute et permettent aux clients de prendre le temps de bien intégrer les exercices prescrits.

Formé pour évaluer et traiter tout problème musculo-squelettique pouvant affecter vos muscles, vos articulations ou vos nerfs, le physiothérapeute cherchera avec vous la cause de vos maux afin d’établir un plan de traitement efficace. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la FAQ sous la section physiothérapie.

Services

Analyse des gestes sportifs : course et vélo

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, courir d’une manière optimale d’un point de vue de performance et de prévention des blessures n’est pas inné chez l’humain. Bien que beaucoup de gens soient capables de courir, les habitudes biomécaniques, les anciennes blessures, les variations anatomiques et les antécédents sportifs influencent notre patron course. Cela a pour effet de prédisposer à développer des blessures à court, moyen ou long terme. En effet, des facteurs comme l’attaque du pied au sol, le déplacement vertical, la cadence de course, la position du tronc, le mouvement des bras et la longueur de la foulée affectent l’impact au sol et les structures qui l’absorbent.

De plus, la quantification du stress mécanique, ou gestion du volume et de l’intensité de course, est aussi un facteur clé dans la prévention des blessures… puisque même le coureur avec un patron de course idéal est à risque de se blesser s’il saute des étapes et dépasse les limites de son corps.

Au Groupe effiScience, avec l’analyse du patron de course par vidéo et l’expertise de nos physiothérapeutes en course à pied, sur route comme sur sentiers, nous sommes bien équipés pour faire face à vos besoins et à vous permettre de pratiquer votre sport en limitant les blessures.

Approche crânienne en thérapie manuelle

Maux de tête, névralgie du visage, problèmes de mâchoire, tous ces maux ont en commun le crâne. Suite à un trauma (accident de voiture, chute sur les fesses, impact à la tête), la mobilité crânienne peut être brimée.

L’approche crânienne en thérapie manuelle peut notamment traiter :

  • Les maux de tête;
  • Les douleurs sinusales;
  • Les douleurs et dysfonctions de la mâchoire (ATM);
  • Les symptômes post-commotionnels.
Approche McKenzie pour les maux de dos

Qu’est-ce que la méthode McKenzie? Il s’agit en fait d’une approche permettant d’évaluer, de diagnostiquer et de traiter les problèmes musculo-squelettiques tels que les douleurs cervicales, thoraciques, lombaires et les extrémités. Cette méthode a été développée par un expert en physiothérapie, M. Robin McKenzie, en 1950 et a grandement fait ses preuves depuis.

Les principes de cette méthode permettent d’effectuer un raisonnement clinique sans utiliser les résultats d’imagerie médicale, de médications, d’ultrasons ou de thermothérapie. Les patients apprennent à se prendre en main en gérant leur symptôme et en se responsabilisant face à leur condition en vue d’être plus autonomes. Utilisée adéquatement, la méthode McKenzie consiste à :

  • enseigner et à expliquer leurs symptômes et leur condition
  • déterminer un plan approprié
  • éliminer les symptômes et les centraliser afin d’améliorer la fonction
  • sensibiliser les patients à l’autonomie
  • prévenir les symptômes récurrents.

En physiothérapie, nous obtenons de bons résultats avec cette approche.

Conseils divers

Le champ d’application des conseils de nos physiothérapeutes est extrêmement large. En effet, selon vos besoins, ils peuvent concerner la posture, l’aide technique, le repos et l’activation, la position de sommeil, le patron de marche/course, etc. Contactez-nous pour en mesurer toute l’ampleur!

Enseignement/éducation par rapport aux problèmes neuromusculosquelettiques

Suite à l’évaluation, le physiothérapeute prend le temps d’expliquer le diagnostic en physiothérapie au patient. Il lui enseigne l’anatomie nécessaire à la compréhension de son problème de consultation, les mouvements à éviter, les postures à favoriser et les conseils de gestion de la douleur et de prévention. Durant les séances de traitement, le professionnel répond aux questions du patient pour que celui-ci se sente en confiance dans l’exécution de ses exercices et de ses tâches au quotidien. Le physiothérapeute/thérapeute en réadaptation physique renseigne le patient sur les techniques utilisées, les exercices ainsi que les résultats attendus (pronostic).

Exercices thérapeutiques

Les exercices thérapeutiques proposés par les physiothérapeutes du Groupe effiScience visent l’assouplissement, le renforcement, la stabilisation, la mobilisation neurale et l’amélioration de la respiration. Nos physiothérapeutes adapteront leur approche en fonction de vos besoins et objectifs individuels pour une prise en charge des plus personnalisées.

Modalités électrophysiques

Le physiothérapeute et le thérapeute en réadaptation physique peuvent utiliser des appareils électrophysiques afin d’aider le patient à gérer la douleur, diminuer l’œdème (gonflement) et améliorer le contrôle musculaire. Par exemple, le TENS permet de stimuler des fibres nerveuses de la peau afin de moduler les informations qui voyagent entre la région traitée et le cerveau afin de réduire la douleur ressentie par le patient. D’autres appareils sont utilisés par les professionnels de la physiothérapie comme le courant interférentiel, les utrasons et le stimulateur neuromusculaire.

Taping et bandages

Vous avez des douleurs musculaires ou articulaires? Le taping pourrait faire partie de la solution! En effet, le taping (ou bandages élastiques) est l’une des pratiques les plus fréquemment utilisée en physiothérapie. Son utilisation est très variée et dépend du but visé par son installation : neuroproprioceptif, support, claquage, compression, correction posturale, etc. Les tapes peuvent être installées au niveau du dos, des coudes, des épaules, des chevilles et plus encore. Nos physiothérapeutes pourront aussi vous apprendre comment faire vous-même vos propres tapings afin de vous conduire vers l'atteinte d'une plus grande autonomie dans la prise en charge de votre santé.

Thérapie manuelle orthopédique

Par l’usage de ses mains, le physiothérapeute mobilise les articulations, c’est-à-dire qu’il effectue de petits mouvements répétés d’un os par rapport à un autre afin de redonner de la souplesse à l’articulation, de relâcher la tension musculaire au pourtour et de soulager la douleur. Au besoin, le physiothérapeute détenant l’attestation nécessaire peut aussi procéder à des manipulations, soit à des mouvements de faible amplitude à haute vitesse pour atteindre les mêmes objectifs.

Traitement avec ponctures physiothérapiques à aiguilles sèches (PPAS)

Le traitement avec ponctures physiothérapiques à aiguilles sèches est une pratique émergente de plus en plus populaire à travers le monde dans le domaine de la physiothérapie. Le terme “aiguilles sèches” décrit une technique sans injection. Cette méthode de traitement se pratique avec des aiguilles stériles, fines, à filament solide. Les aiguilles sont insérées dans les muscles et dans divers tissus mous pour engendrer une réponse des systèmes nerveux et immunitaire. Le PPAS est particulièrement efficace pour soulager les tensions musculaires, les tissus enflammés, les maux de tête et plusieurs types de douleur. Le PPAS se distingue de l’acupuncture traditionnelle chinoise puisqu’elles découlent des connaissances modernes en anatomie humaine et des recherches scientifiques en pathophysiologie, en musculo-squelettique et en neurologie. L’acupuncture traditionnelle chinoise se base sur les concepts de modulation des canaux énergétiques (méridiens) visant à équilibrer la circulation du Chi (énergie vitale/souffle).

Bien que les deux approches partagent certains buts thérapeutiques, leurs concepts théoriques, leurs méthodes d’évaluation et de traitement de même que les résultats obtenus sont très différents.

Vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB)

Le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB), ou vertige de position, est un vertige ressenti de manière intermittente et de courte durée (moins d’une minute) et qui se manifeste toujours du même côté. Le VPPB survient lorsqu’il y a un dysfonctionnement dans le système vestibulaire, qui est situé dans l’oreille interne. Le rôle du système vestibulaire est de détecter les mouvements et l’orientation du corps dans l’espace afin de maintenir son équilibre.

À la suite d’une évaluation confirmant la présence d’un vertige positionnel, le physiothérapeute effectue quelques manœuvres non douloureuses afin de faire migrer les petits cristaux vers l’utricule. La technique consiste en différents mouvements de la tête dans l’espace, de façon à replacer ou repositionner les cristaux vers une zone où ils ne dérangent plus et ne donnent plus de symptômes. Très souvent, après un ou deux traitements seulement, les étourdissements disparaissent.