Comment favoriser la participation des enfants à la préparation des repas?

Comment favoriser la participation des enfants à la préparation des repas?



C’est la semaine de relâche, les enfants restent à la maison. Moment de prédilection pour se retrouver en famille, pour planifier des activités et passer d’agréables moments tous ensemble. Et si nous profitions de cette occasion pour initier nos enfants à la cuisine en leur proposant de participer à la préparation des repas et de recettes ?

Voici quelques trucs à suivre pour favoriser l’intérêt de vos tout petits !

On choisit la recette ensemble

Faites participer votre enfant dans le choix de la recette à cuisiner. De cette façon, il se sentira davantage impliqué et aura hâte de mettre la main à la pâte ! C’est aussi une bonne occasion d’intégrer de nouveaux aliments afin de faciliter leur acceptabilité.

On se prépare

Avant de commencer la cuisine avec votre enfant, sortez à l’avance le matériel nécessaire ainsi que les ingrédients. Cela permettra de sauver du temps !

On débute en se lavant les mains

Avant de débuter, on se lave les mains ! Quelle belle occasion de leur inculquer cette bonne habitude d’hygiène. Avoir les mains propres est essentiel !

On lit la recette avant de commencer

Afin d’avoir une bonne idée du travail à accomplir, lisez la recette en entier avec votre enfant. Vous pourrez ainsi organiser les étapes à suivre.

On se divise les tâches

Décidez avec votre enfant comment se fait la répartition des tâches « Qui fait quoi ? », en tenant compte de ses capacités selon son âge. Vous trouverez ici des suggestions selon différentes tranches d’âge, mais gardez en tête que chaque enfant se développe à son propre rythme !

  • Un bambin ne peut pas vraiment mettre la main à la pâte, mais peut vous regarder cuisiner. On veut piquer sa curiosité et l’intéresser tôt à la cuisine. Décrivez-lui vos tâches et montrez-lui les aliments avec lesquels vous cuisiner. Vous pouvez même lui donner un bol en plastique vide et une cuillère de bois pour qu’il puisse vous imiter.
  • Vers 2 ans, le jeune enfant peut mettre les ingrédients dans un bol. Il peut aussi laver les fruits et légumes et même les couper à l’aide d’un couteau en bois.
  • Vers 3-4 ans, l’enfant peut vous aider à mélanger des ingrédients ensemble, éplucher certains fruits à la pelure épaisse (banane, orange…) ou écraser des aliments mous avec un pilon.
  • Vers 4-6 ans, l’enfant peut mesurer les quantités nécessaires des ingrédients et même casser les œufs. Il peut commencer à participer à la préparation de son déjeuner en faisant son bol de céréales ou en tartinant son pain. Vous pouvez aussi lui donner la responsabilité de mettre la table avant de manger.
  • Vers 6-8 ans, l’enfant peut commencer à utiliser un couteau pour couper des fruits et des légumes. À ce moment, il est bien important de lui montrer comment tenir un aliment et son couteau afin de ne pas se blesser !
  • Vers 8-12 ans, l’enfant – presqu’adolescent – peut cuisiner des recettes faciles seul et vous aider dans la planification des repas de la semaine.

On apprend à lâcher prise

Lorsqu’on cuisine avec un enfant, il faut apprendre à lâcher prise et à accepter qu’il y ait plus de petits dégâts. Ne punissez pas votre enfant et aidez-le à ramasser le tout.

Et place au nettoyage

Une fois la recette terminée, profitez de ce moment pour impliquer votre enfant au nettoyage et la remise en ordre de la cuisine. De bonnes habitudes de travail acquises dès le jeune âge lui seront bénéfiques pour l’avenir.

 

Isabelle Mignault, Dt.P.
Nutritionniste-Diététiste

Groupe effiScience 03 mars, 2021
Facebook LinkedIn